Zuydcoote

La création de Zuydcoote pourrait bien remonter à l’époque romaine. Pour son nom, les étymologistes proposent deux hypothèses pour décrypter les origines de cette commune : « cabane de sel » (sout, sel et kot, cabane) ou « côte du sud ».

Au fil des siècles, la nature a paru s'obstiner à vouloir ravager ce bourg maritime, artisanal et agricole.

Ainsi en 820, 1200, 1404, 1570 et le soir du 31 décembre 1776 où une tempête comme la côte n'en avait jamais subie, se déclencha. Le vent commença à enfler, emportant des nuages de sable et déplaçant des dunes jusqu'à couvrir les jardins, puis à ensevelir les maisons les plus proches du littoral.

Au 18ème siècle les hommes partent à Islande et en 1902 commence la construction du Sanatorium, un établissement d’une capacité de 900 lits.

Durant le premier conflit mondial, le sanatorium de Zuydcoote reçoit plus de 100 000 hommes, malades ou blessés sur le front de l’Yser. L’histoire se répète et l’établissement accueillera un hôpital militaire en mai – juin 1940 durant les heures les plus tragiques de son existence.

Zuydcoote renaît avec sa reconstruction et exploite judicieusement les atouts de son territoire dont la moitié est classé en site naturel.

Affichage

Vendez vos livres

En savoir plus
Accepter