Amis de Douai Tome VI - N°2 Avril - mai - juin 1974

Bon état

5,00 €

Disponible

Ajouter au panier

Descriptif

Le carillon de Douai

L'histoire du carillon de Douai commence en 1391 avec la construction du beffroi. Jehan Lourdel dit "des Bacquez" est chargé par les échevins de "batteler les appiaulx" afin de rythmer la vie de la cité, sonner l'alerte ou encore annoncer les réjouissances. Il est le premier sonneur d'une lignée de trente-cinq carillonneurs, ininterrompue à ce jour. De nombreuses modifications, destructions, reconstructions ont jalonné l'histoire de l'instrument, notamment au moment de la Révolution française et des deux guerres mondiales.
Le carillon est logé dans le beffroi. La chambre des cloches, percée de quatre fenêtres fermées de hauts abat-sons, se trouve au troisième niveau et abrite la cabine du maître-carillonneur. Le dernier étage, flanqué de quatre tourelles, offre une vue imprenable sur la ville à quarante mètres de hauteur. Vous pourrez y admirer "Joyeuse" (le bourdon de 5 500 kg) et la magnifique charpente de la flèche. L'ascension complète compte 196 marches !

Le carillon actuel a été fabriqué par le fondeur savoyard Paccard en 1954 et 1974. Cependant, ses deux bourdons, "Joyeuse" et la "Disnée", datent de 1924 ; ils ont été coulés par le fondeur douaisien Wauthy, disparu peu de temps après. Le carillon se compose de 62 cloches (18 tonnes), d'un clavier traditionnel "à coups de poings" et de 61 touches.

Les avis sur le produit Amis de Douai

Vendez vos livres

En savoir plus
Accepter