Herzeele

Avant 1789, Herzeele dépendait de la châtellenie de Bergues.

Vers 1096, Liévine d'Herzeele et d'Oudenhove épouse Jean de Roubaix. Leur fille Catherine, dame d'Estaires et de la motte de La Gorgue épouse Raoul d'Haverskerque

En 1224, Jean abbé de l'abbaye de Saint-Bertin de Saint-Omer et Hugelin de Herzeele soumettent à la décision de trois arbitres la question du bornage de leurs propriétés.

Jacques Sluyper, né à Herzeele en 1530, a laissé 15 volumes de poésies latines, conservés à la bibliothèque de Bergues. Il habite un temps à Boëseghem. Il fut persécuté par les partisans de la Réforme, ses biens confisqués, et il se réfugia à Arras où il meurt le 1er août 1602. Il a sans doute séjourné un temps au château de La Motte-au-Bois

Jusqu'au xixe siècle, se tenait à Herzeele le 16 août une foire aux chevaux réputée

En août septembre 1793, comme tous les villages environnants, Herzeele fut concernée de près par l'opération du siège de Dunkerque menée par les troupes coalisées contre la France. À cette occasion, Herzeele est occupée par des troupes ennemies et connaitra le 6 septembre 1793 un violent affrontement, prélude à la Bataille de Hondschoote remportée par la France le 8 septembre 1793. Cette victoire amènera le départ des troupes ennemies de la région.

En 1895, avant le développement de l'automobile, et à l'époque des petits trains dans les campagnes, une voie ferrée relie Rexpoëde à Hazebrouck, via Bambecque, Herzeele, Winnezeele, Steenvoorde, Terdeghem, Saint-Sylvestre-Cappel, Hondeghem, Weke-Meulen. Le trajet dure 1h35, trois trains circulent par jour dans les deux sens. De Rexpoëde, une autre ligne mène à Bergues.

Pendant la première guerre mondiale, Herzeele est une des communes avec Hondschoote, Wormhout, Wylder, Bambecque, Socx, Killem, Oost-Cappel, Warhem, West-Cappel, Quaëdypre, Bissezeele à faire partie du commandement d'étapes installé à Rexpoëde, c'est-à-dire un élément de l'armée organisant le stationnement de troupes, comprenant souvent des chevaux, pendant un temps plus ou moins long, sur les communes dépendant du commandement, en arrière du front.

Cette catégorie est vide.

Vendez vos livres

En savoir plus
Accepter