Vendez vos livres

Albin Michel Tabachnik Maud Le chien qui riait mtchien

Bon état

5,00 €

Disponible

Ajouter au panier

Descriptif

Jo, un adolescent taciturne et solitaire s'isole dans la violence. Chacun le craint sans pourtant appréhender ses attitudes extrêmes. Jo franchit le pas et tue. Le chat de la maison, le chien de la voisine, un camarade de classe... Début d'un parcours meurtrier dont il ne maîtrise pas le cours. Jo n'a aucune circonstance atténuante. Sa conduite est aussi imprévisible qu'effroyable.

Stark, lui, est un flic sur le retour, boiteux, rétrogradé pour violence, affecté à la brigade des mineurs. Missionné sur deux affaires quand débute le récit, il enquête sur la mort d'une vieille dame et file une bande déjeunes Colombiens qui sème la panique en ville. Leurs parcours vont se croiser inévitablement et la chasse à l'homme se resserre au fur et à mesure des cadavres que Jo sème sur son passage.

Un thriller passionnant où Maud Tabachnik démontre une fois encore sa maîtrise de la narration, son rejet des situations convenues, son intérêt pour les figures hors norme et ce qu'elles dévoilent de malaise dans nos sociétés occidentales.

L'affaire Sohane, l'affaire Ilan Halimi. La presse se nourrit de la violence des jeunes adultes. Maud Tabachnik analyse et dénonce ces dérives adolescentes et le surgissement d'une barbarie inattendue, atroce et impensable où le sens de la vie n'a plus aucune réalité, où la notion de responsabilité est mise à mal.

Maud Tabachnik s'est imposée par son écriture singulière comme une des figures majeures du polar français actuel, se révélant de titres en titres politiquement incorrecte. Elle a notamment publié aux Éditions Albin Michel Le cinquième jour, Mauvais frère, Douze heures pour mourir, et J'ai regardé le diable en face, roman noir inspiré des «féminicides» de Cuidad Juarez, thème identique à Bordertown en salle le 31 janvier 2007 avec Jennifer Lopez et Antonio Banderas.

Les avis sur le produit Tabachnik Maud


En savoir plus
Accepter