Vendez vos livres

Maxi Poche Hugo Victor L'Art d'être grand-père vhgrandpere

Bon état

2,00 €

Disponible

Ajouter au panier

Descriptif

Le jeune homme insolent et grandiose qui avait signé Lautréamont en 1868, Isidore Ducasse, écrivit en 1870 sous le titre Les Poésies la réfutation la plus radicale du romantisme du malheur, de ses propres chants, la condamnation de ce qui devint le baudelairisme. Pour lui, Hugo avait dans tout cela une responsabilité qui fonde sa sévérité de dix-neuf ans. Il écrit déjà, ignorant L'Art d'être grand-père : " De Hugo il ne restera que les poésies sur les enfants... " Il y a dans cette affirmation, au-delà du défi, le sentiment d'une chose juste, une vue. L'Art d'être grand-père est un livre d'avenir. On ne l'a pas encore bien lu.

L'Art d'être grand-père est un livre majeur par son ampleur, sa diversité, son architecture et l'entrelacement de ses thèmes, mais souvent ignoré du fait d'un titre réducteur qui suggère une succession de «recettes» pour séduire et amadouer les petits-enfants. Il s'agit en fait, comme toujours chez Victor Hugo, d'une somme qui se développe infiniment, et déborde sans cesse le cadre initial. Si le grand-père Hugo parle bien à ses petits-enfants et se réapproprie en leur nom le territoire de l'enfance (y compris l'apprentissage de la langue, les refrains et les chansons), l'œuvre ne ressemble en rien à une suite d'enfantillages. Et c'est sans doute le message principal de ce recueil : la poésie destinée aux enfants se doit d'être de la poésie pour tous, avec sa part d'obscurité, son emportement, voire son érudition.

Les avis sur le produit Hugo Victor


En savoir plus
Accepter