Vendez vos livres

GINETTE GOUAUT - JOSETTE VENNIN 75ème ANNIVERSAIRE DE L'EXODE DE MAI/JUIN 1940 2015 - NORD

Bon état

5,00 €

Disponible

Ajouter au panier

Descriptif

C’est à l’heure où l’Europe est concernée par une vague d’immigration sans précédent fuyant la guerre que Ginette Gouaut, 86 ans, a décidé de parler d’un autre déplacement de masse dû aux armes, celui de 1940, dans un ouvrage qu’elle vient de publier à compte d’auteur : « 75e anniversaire de l’exode de mai-juin 1940 : micro-trottoirs des gens du Nord » (1). Des témoignages recueillis avec son amie, Josette Vennin, sur ces habitants de Fourmies qui ont quitté leur logement du jour au lendemain… La percée allemande, « le coup de faux de mai 1940 », était passée par là. Et « l’affaire » fut pliée en une journée, celle du 17 mai.

L’Avesnois allait être à nouveau occupé, durant cette Seconde Guerre mondiale. Mais, comme un million et demi de personnes, certaines ont fait le choix de partir. Ce fut le cas des parents de Mme  Gouaut qui, à l’époque, avait 11ans. Une poussette, deux valises et neuf nuits à parcourir les 220 km à pied qui séparent Fourmies de Gisors (Eure) où un bus les attendait pour Roc Saint-André (Morbihan). Un voyage au bout de l’enfer sous les tirs de l’aviation (stukas) allemande. Et un retour à Fourmies, dans la zone occupée, dans la maison familiale, à une date symbolique… le 11 novembre 1940. Où il a fallu réapprendre à vivre sous l’œil intransigeant de l’ennemi. L’auteur, jugeant qu’il « était temps de parler et d’écrire », a réuni quinze témoignages comme le sien, de ces enfants de Fourmies qui avaient une dizaine d’années en mai 1940, près de 90 aujourd’hui. Et toutes ces personnes n’oublieront jamais : la panique, le « barda », la débandade, les morts le long des routes, les 80 km par jour, les mitraillages, le chien « Mickey » qui suit le cortège, les vélos lancés dans les champs, la peur…

Pour arriver principalement « à l’ouest », en Bretagne, chez des gens qui ont souvent réservé un accueil amical aux « Nordistes ». Et où l’on est retourné après la guerre car avec qui on est resté de longues années en contact. Des histoires uniques.

Les avis sur le produit GINETTE GOUAUT - JOSETTE VENNIN


En savoir plus
Accepter